Colloque international « Une nouvelle histoire de la critique d’art à la lumière des humanités numériques ? », 17 au 19 mai 2017

On nous signale la tenue d’un colloque international les 17, 18 et 19 mai 2017, à l’École du Louvre, la Galerie Colbert et l’École des Chartes. Intitulé « Une nouvelle histoire de la critique d’art à la lumière des humanités numériques ? », il est organisé par l’équipe de recherche du programme Bibliographies de critiques d’art francophones.

Le programme, financé par le Labex CAP, la Comué Hésam, l’Université Paris 1 et l’HiCSA, est arrivé récemment à son terme, avec la mise en ligne de la base de données Bibliographies des critiques d’art français, accessible à cette adresse : critiquesdart.univ-paris1.fr. Une journée d’études inaugurale de lancement du site et de la base aura lieu le 31 mars 2017 à l’auditorium de l’INHA.

Compte rendu – Réunion du 16 décembre 2016

Sont présents : Gabrielle Andries, Pierre-Marc De Biasi, Lizzie Boubli, Ségolène Le Men, François-René Martin, Félicie de Maupeou, Éric Pagliano, Floriane Philippe, Richard Walter.

Le nouveau numéro de la revue Genesis sur la bande-dessinée est sorti. Il donne largement la parole aux créateurs. Pierre-Marc De Biasi espère qu’une structure de recherche à l’ITEM pourra être créée sur ce domaine très riche, dont beaucoup d’archives restent encore non étudiées.

En ce qui concerne l’avenir du laboratoire, P.-M. De Biasi rappelle que la mise à jour du site reste à faire. Il faudra notamment ajouter des articles en ligne. Le lien pourra être fait avec le blog DIGA. Par ailleurs l’équipe va devoir déposer prochainement un projet de plan et de financement pour l’année 2017.

Continuer la lecture

Compte rendu – réunion du 6 février 2017, Lyon

Liste des participants : Gabrielle Andries, Pierre-Marc De Biasi, Lizzie Boubli, Pascale Cugy, Marianne Jakobi, Ségolène Le Men, François-René Martin, Floriane Philippe, Henri Zerner.

L’ensemble de l’équipe a été invité à découvrir l’exposition “Matisse, le laboratoire intérieur” présentée au Musée des beaux-arts de Lyon (2 décembre 2016 – 6 mars 2017).

La visite s’est déroulée en compagnie de la directrice du musée, Mme Sylvie Ramond. L’exposition, consacrée aux processus de créations chez Matisse, met l’accent sur la pratique du dessin par l’artiste, mise en rapport avec son œuvre peint et sculpté.

Continuer la lecture

Compte rendu – Journées d’études, Venise, 3-6 octobre 2016

La Fondation Cini (Venise) a accueilli l’équipe « Histoire de l’Art » de l’ITEM pour un séjour d’études, du 3 au 6 octobre 2016. Cette première réunion de l’année universitaire 2016 – 2017 était l’occasion de tirer un bilan de l’évolution des différents projets ainsi que de planifier les travaux pour l’année à venir.

Compte rendu

Participants : Ilaria Andreoli, Gabrielle Andries, Pierre-Marc De Biasi, Lizzie Boubli, Pascale Cugy, Marianne Jakobi, Ségolène Le Men, François-René Martin, Éric Pagliano, Floriane Philippe, Richard Walter.

Objets du séminaire :

– Publications et colloques en préparation

– Avenir de la base de données DIGA

– Organisation du séminaire d’équipe (2016-2017)

Continuer la lecture

Journée d’étude « Atelier / ateliers » (Musée du Louvre), 18 mars 2017

Le Musée du Louvre, en partenariat avec l’École nationale supérieure des Beaux-Arts, l’École normale supérieure, le musée d’Orsay et l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, organise une journée d’étude sur la notion d’atelier. Celle-ci s’inscrit dans le cadre d’un programme de recherche, en partenariat avec le Musée Delacroix (Dominique de Font-Réaulx) et le Département des peintures (Charlotte Chastel).

Elle aura lieu le 18 mars 2017 à partir de 9h30, dans l’Auditorium du Louvre (entrée libre).

« Cette journée veut revisiter la notion d’atelier, dans un cadre chronologique et géographique large, sous forme de quatre sessions de discussion sur les thèmes de la signature, du lieu, de la muséographie et de l’imaginaire.
En conclusion et pour élargir davantage le champ de la réflexion, le grand historien Carlo Ginzburg parlera de « son » atelier avec le documentariste Jean-Louis Comolli qui pendant plusieurs mois a filmé les différentes étapes de l’un de ses chantiers de recherches. »

Plus d’informations

Exposition « Du dessin au tableau au siècle de Rembrandt » (Fondation Custodia)

La Fondation Custodia accueille une exposition consacrée aux dessins préparatoires des peintres hollandais du XVIIe siècle.

« Pour la première fois après quatre siècles de séparation, sont réunis des tableaux des plus grands artistes hollandais du Siècle d’Or avec leurs dessins préparatoires. Après son succès à la National Gallery of Art de Washington pendant l’automne 2016, la Fondation Custodia est heureuse de présenter à Paris vingt-et-une peintures et une centaine de dessins, au nombre desquels deux rares carnets d’esquisses et un exceptionnel album offrant une immersion dans les ateliers du XVIIe siècle. »

L’exposition est présentée du 4 février au 7 mai 2017, à la Fondation Custodia (121 rue de Lille, 75007 Paris).

Plus d’informations

Présentation – FLIM / Flaubert et les pouvoirs de l’image

FLIM / Flaubert et les pouvoirs de l’image

Dans le cadre du programme « Flaubert et les pouvoirs de l’image », financé par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR 2013-2016), l’équipe Flaubert de l’ITEM a le plaisir de vous inviter à une présentation publique de la base iconographique réunie sur Flaubert :
le vendredi 24 février 2017 de 15h30 à 17h30
au Centre Pouchet du CNRS (59 rue Pouchet, 75017 Paris, salle 159)

Journée d’étude LexArt – 25 janvier 2017

Le projet LexArt, consacré à l’étude du vocabulaire artistique aux XVIIe et XVIIIe dans le nord de l’Europe, organise une journée d’étude à l’INHA (salle Vasari), le 25 janvier 2017 (9h30-17h). Y seront présentées des communications de l’équipe et du comité scientifique du projet.

Consulter le programme

Le site du projet LexArt

L’œuvre d’art dans sa matérialité, séminaire au Centre allemand d’histoire de l’art

La dernière journée du séminaire « Autorités de l’histoire de l’art, du réalisme au réel », organisé avec Mathilde Arnoux, Clément Layet et Lena Baader au Centre allemand d’histoire de l’art, a lieu le 16 décembre 2016, de 14h à 18h. Une première partie (14h-16h), composée de trois interventions, est consacrée au thème suivant : « L’oeuvre d’art dans sa matérialité : actualité des recherches », puis une seconde partie (16h-18h) laisse place à la présentation des travaux des étudiants et à une discussion sur ce séminaire.

Voici les sujets des trois interventions :

– François-René Martin, « Le retable d’Issenheim de Grünewald, histoire matérielle et restauration »

-Frédérique Desbuissons, « Les actualisations de L’atelier de Gustave Courbet »

– Bénédicte Trémolières, « Éléments pour une histoire matérielle de l’impressionnisme : la série des Cathédrales de Claude Monet »

Marianne Jakobi – Gauguin et Signac

Marianne Jakobi, Gauguin et Signac, Paris, CNRS Editions, 2015.

Marianne Jakobi, Gauguin et Signac, Paris, CNRS Éditions, 2015.

Nous vous signalons la dernière publication de notre collègue Marianne Jakobi, professeur d’histoire de l’art contemporain à l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand, membre du Centre d’Histoire « Espaces et Cultures » (CHEC) et chercheuse associée à l’ITEM. L’ouvrage, intitulé Gauguin et Signac. La genèse du titre contemporain, est publié chez CNRS Éditions.

Résumé (extrait) : « Gauguin l’exilé transforme le titre en une énigme sauvage. Il le projette dans l’espace même de la toile et le formule dans la langue de l’autre, en tahitien : l’illisible interroge le visible, le primitif bouscule la modernité, l’art change d’échelle et devient planétaire. Quant à Signac, il emprunte à la musique le principe d’une intitulation par « Opus » qui confère au titre l’abstraction, riche d’avenir, de la « série » : passant de la tradition narrative à la simple numérotation, il parodie le monde industriel pour mieux identifier l’autonomie artistique. »

Des ruines en héritage – Journée d’étude, 15 décembre 2016

Nous vous signalons cette journée d’étude organisée par nos collègues au Centre allemand d’histoire de l’art, le 15 décembre de 9h30 à 13h15. Intitulée « Des ruines en héritage : temps long et survivances de la Seconde Guerre Mondiale », elle s’inscrit dans un programme de recherches mené par l’ITEM, l’École nationale supérieure des beaux-arts et l’Université Paris 1, en partenariat avec le Centre allemand d’histoire de l’art.

Consulter le programme

Quelles traces pour l’histoire de l’art et l’archéologie ? – Journée d’étude

Le 4 avril 2017, se tiendra à la MSH de Clermont-Ferrand une journée d’étude intitulée « Quelles traces pour l’histoire de l’art et l’archéologie ? ». Elle est consacrée à la notion génétique de « trace », dans une approche transdisciplinaire.

« Cette journée d’étude se situe dans le prolongement de questionnement diachroniques et pluridisciplinaires sur l’articulation entre art, artiste, artisan1 et, sur la transmission des techniques, des théories et des images, et dans le cadre de travaux transdisciplinaires du thème 1 « Genèse de l’œuvre », de l’axe 2 « Processus des créations, usages et langages des arts » du CHEC.

Organisée par Catherine Breniquet, Fabienne Colas-Rannou et Marianne Jakobi, enseignants-chercheurs au département d’Histoire de l’art et d’archéologie de l’Université Blaise –Pascal et membre du CHEC, cette journée d’étude s’adresse aux doctorants, jeunes chercheurs et chercheurs confirmés. »

Consulter l’argument

Séminaire Anthropologie comparée de l’esquisse, 2016-2017

Anthropologie comparée de l’esquisse. Pratiques, esthétiques et  circulations  des dessins,  plans, ébauches

Musée du quai Branly – EHESS, dans le cadre du pôle « création et processus créatifs » du LabexCAP.

Coordination : Yolaine Escande, Denis Vidal

« L’étude des dessins et des esquisses a été menée le plus souvent dans un cadre  occidental, intéressant en priorité les historiens de l’art, de l’architecture, ou le domaine esthétique. Notre approche se voudrait différente. Nous entendons, d’une part, ouvrir largement l’enquête, en examinant le rôle et le sens que prennent dessins, plans et ébauches dans différentes cultures et civilisations (Chine et Asie du Sud, en particulier) et comment ils circulent entre ces dernières.  Mais nous voudrions aussi commencer à fonder une anthropologie comparée de l’esquisse, en mettant en évidence les formes très diverses que cette dernière peut prendre selon les domaines et les contextes où on en étudie le sens et la pratique. On s’intéressera ainsi, aussi bien, aux formes graphiques de l’esquisse (tracés, brouillons, plans, dessins, schémas, etc.) qu’à toutes les autres  modalités que cette dernière peut prendre (maquettes, prototypes, ébauches, gabarits, animations, simulations, etc.) et dont l’étude est souvent restée confinée, jusqu’alors, à  des cercles très spécialisés. »

Programme et renseignements

Le Musée-atelier, journée d’études

On nous signale la tenue d’une journée d’étude le mardi 22 novembre 2016, au musée Delacroix. Consacrée au « Musée-atelier. Enjeux de la représentation du grand homme et de ses lieux », elle est dirigée par Charlotte Chastel-Rousseau, Dominique de Font-Réault et Anne Krebs.

Consulter le programme